Aller au menu principal
Vente de l'énergie de réglage

Vente de l'énergie de réglage

Puissance de réserve secondaire et tertiaire issue d'installations décentralisées

Les énergies renouvelables contribuent de plus en plus aux services système. Jusqu'à présent, ce marché était entre les mains de producteurs conventionnels, mais désormais même de petites installations décentralisées sont en mesure de fournir de l'énergie de réglage. Cela signifie que de nombreuses installations plus petites et fluctuantes peuvent aujourd'hui fournir de manière fiable une puissance de réserve primaire, secondaire et tertiaire. La pièce maîtresse est la Centrale électrique virtuelle qui combine des installations de production d'énergie décentralisées de manière à maintenir ensemble une certaine flexibilité. Comme la puissance des installations peut être automatiquement limitée, la Centrale électrique virtuelle peut proposer par exemple avec des installations d'énergie éolienne des réserves tertiaires négatives et compenser ainsi la surproduction.

Centrale électrique virtuelle pour la fourniture d'une puissance de réglage

En tant que logiciel central de vente et de contrôle, la Centrale électrique virtuelle accompagne le fournisseur dans toute la chaîne de valeur de la vente de l'énergie de réglage, en commençant par la modélisation des installations techniques incluant la fourniture de documents de préqualification et un portail web de communication avec les gestionnaires d'installations, en passant par la gestion ultérieure des groupes d'équilibrage jusqu'à la facturation des revenus.

Services système pour gestionnaires de réseau de transport

Le système de contrôle complet comprend également toute la technologie de communication avec les gestionnaires de réseau de transport et les installations techniques et toutes les connexions satisfont ou dépassent les exigences de très haute sécurité.

Tous les procédés sont conçus pour un grand nombre d'installations, en tenant compte de la tendance à intégrer économiquement des installations décentralisées de plus en plus petites dans la Centrale électrique virtuelle afin de permettre la participation aux marchés de réserve.

En plus du biogaz, de la biomasse, des centrales électriques au gaz ou des installations éoliennes, le centre de contrôle peut également gérer le fonctionnement des batteries lithium-ion. L'intégration d'autres technologies (par ex. l'énergie solaire) dans les portefeuilles d'énergie de réglage est la prochaine étape dans la transition énergétique en cours.