Aller au menu principal
Optimisation des prévisions d'ensemble de l'énergie renouvelable pour les prévisions à court terme

ORKA 2

Méthodes d'ensemble et modèles d'ensemble

ORKA 2 – Optimisation des prévisions d'ensemble de l'énergie renouvelable pour les prévisions à court terme appliquée à l'exemple des calculs de sécurité du réseau et des prévisions de capacité de transport actuelles. Sous-projet: Méthodes d'ensemble et modèles d'ensemble

Sur la base des résultats du projet ORKA, ORKA 2 se concentre sur des méthodes et des modèles d'ensemble. Le service météorologique allemand (DWD) et les exploitants de réseau 50Hertz Transmission GmbH (réseau de transmission) et TEN Thüringer Energienetze (réseau de distribution), continueront à travailler en étroite collaboration pour améliorer les prévisions et intégrer les prévisions dans la gestion de l'exploitation du réseau.

Capacité de transport de courant des lignes aériennes

Un nouveau sujet important est la prévision à court terme de la capacité de transport de courant des lignes aériennes, c'est-à-dire le courant maximum possible sans flèche excessive ou surcharge thermique du câble conducteur. La capacité de transport de courant des lignes aériennes est actuellement peu utilisée dans la gestion des opérations de réseau. Cependant, comme le vent assure un meilleur refroidissement des lignes en cas de vent fort, il est possible d'exploiter ici un potentiel important pour une meilleure utilisation de l'infrastructure de réseau existante pour l'absorption des grandes quantités d'énergie renouvelable, notamment dans des situations critiques.

Méthodes d'ensemble et modèles d'ensemble

Les prévisions d'ensemble sont particulièrement adaptées au calcul de la probabilité de dépassement de la capacité maximale de transport de courant des lignes aériennes. A cet effet, le système d'ensemble COSMO-DE-EPS de DWD est utilisé. Cependant, il est évidemment essentiel que l'ensemble estime correctement l'incertitude des prévisions.

Afin d'améliorer cette propriété pour les domaines d'application susmentionnés, l'accent est mis sur les variables de prévision importantes : vitesse du vent, rayonnement solaire et température. En outre, un travail intensif est effectué sur les faiblesses systématiques du modèle lors de la simulation des processus de couche limite et d'irradiation car la qualité de prévision du modèle déterministe utilisé dans l'ensemble influence également les propriétés de l'ensemble.